La sophrologie et ses apports

La sophrologie est une méthode scientifique et psycho-corporelle à vocation sociale, thérapeutique, pédagogique. La sophrologie est aussi appelée école de la conscience.

Le fondement de la sophrologie est médical et scientifique. Créée en 1960 par le professeur Alfonso Caycédo, médecin neuropsychiatre, la sophrologie s’est développée autour d’un pôle de médecins en Europe et en Amérique, avec qui, il partagea ses recherches et ses études. Dès les années 70 la sophrologie s’étend aux sciences humaines, au sport de compétition, puis à la pédagogie et plus récemment à l’entreprise.

La sophrologie est aussi intitulée école de la conscience, parce qu’elle permet d’ouvrir son champ de conscience à la réalité de sa vie, c’est-à-dire qu’elle permet de :

  • Développer sa connaissance de soi-même
  • Etre conscient de toutes ses capacités, ses potentiels,
  • Oser vivre sa vie et non plus la rêver
  • Trouver l’équilibre, la sérénité, l’épanouissement
  • Etre heureux

La sophrologie se développe au rythme des découvertes et des recherches scientifiques et médicales. On peut citer, pour exemple, les maladies neuro-cognitives, comme la Sclérose en plaques, la maladie de Parkinson pour lesquelles l’adaptation des techniques intra-sophroniques apporte un soulagement aux personnes et renforce leur confiance.

L’étymologie du mot sophrologie est relativement explicite :

So – – Phro – – Logie
Sos vient du grec ancien qui veut dire sérénité, harmonie Phren vient du grec ancien qui veut dire conscience, cerveau Logos vient du grec ancien qui veut dire étude, science

Elle permet de déterminer trois champs d’action de la pratique de la sophrologie :

  • En premier lieu, la Sophrologie apporte un apaisement, puis une libération. Libération des soucis, des inquiétudes, du temps perdu à chercher des solutions loin de soi, alors que le bonheur est à portée de main.
  • En second lieu, la sophrologie apporte une meilleure connaissance de soi-même au niveau corporel et mental. On se rappellera l’injonction socratique « Connais-toi toi-même ;.. » qui depuis plus de 2500 ans guide la quête du sens de notre humanité.
  • En troisième lieu, la sophrologie apporte un bien-être intérieur, un équilibre physique et psychique stable et sain.

La Sophrologie, d’après son étymologie, est donc la science de la conscience en harmonie. Elle est ainsi l’art de mieux-vivre, d’être en accord avec soi-même, une re-découverte, une re-connaissance à soi-même. Qu’en est-il réellement ?

La Sophrologie n’est pas un art de vivre parmi d’autres, ni une méthode de relaxation, ni un goût plus prononcé pour les thérapies alternatives, pour la méditation, la philosophie, le yoga, le zen…

La sophrologie se pratique assis ou debout. C’est une méthode dynamique qui vise l’amélioration du quotidien et aussi des performances et du bien-être.

Les techniques purement sophrologiques sont regroupées en trois grandes catégories :

 Les techniques de sophronisation de base :

Elles permettent de base indispensable à la pratique de la sophrologie. Outre la découverte de l’état de conscience sophronique, c’est-à-dire un état de détente musculaire et de libération des pensées, la personne et amenée à développer un bien-être intérieur et physique (ou un mieux-être dans l’accompagnement médical),  et surtout, la connaissance et la maîtrise de soi-même. On peut citer parmi ces techniques de base, les trois techniques clés (TC), qui regroupent la SBV, le SDN et la SAV.

Les techniques relaxations dynamiques (RD degrés 1 à 12).  

La relaxation dynamique est la méthode centrale en sophrologie, elle comprend douze degrés, dont les quatre premiers sont primordiaux.

  • oLe 1er degré est centré sur une meilleure connaissance de son corps externe (ex : bras, avant-bras, mains jusqu’au bout des doigts…) et une le développement de la concentration ; les mouvements sont dérivés du yoga.
  • oLe 2ème degré est centrée sur la connaissance de son mental avec la méditation contemplative du corps et le développement des capacités sensorielles (par les 5 sens).
  • oLe 3ème degré développe l’harmonie de la personne dans sa totalité (corps et mental) par la méditation et l’incorporation de sa dimension temporelle (passé, présent, futur). Il est en lien avec le zen japonais.
  • oLe 4ème degré ouvre à la liberté de penser et d’agir et aide à choisir ses propres valeurs de vie (ex : liberté, responsabilité, santé.)…
  • oDu 5ème au 8ème degrés, les techniques sont centrées sur l’approfondissement de la connaissance de soi (intellect, émotions, vitalité), de l’énergie vitale, par les phénomènes (au sens phénoménologique d’Husserl). Ces techniques peuvent être utilisées par exemple pour renforcer la confiance en soi, la vitalité,  améliorer l’état d’un malade).
  • oDu 9ème au 12ème degrés, les techniques sont centrées sur l’approfondissement de la liberté existentielle. Connaissance de soi par sa biologie (cellules, molécules) et son esprit. Elles permettent aussi le renforcement de ses valeurs, d’une vie épanouie.

Ces techniques des degrés 5 à 12, doivent être associées aux techniques des quatre premiers degrés avec discernement par le sophrologue. Un minimum de connaissance en physiologie et philosophie lui sont d’ailleurs nécessaires.

 Les techniques d’activation intra-sophroniques  (T.A.I.S.) 

Ce sont des techniques complémentaires et d’approfondissement. Elles ont chacune une vocation propre et peuvent s’adapter à des cas particuliers. Ces techniques sont des techniques sophrologie associées généralement à des techniques non sophrologiques telle que la méditation, la relaxation, la visualisation. Par exemple, dans le cas du trac, une TAIS a pour vocation l’utilisation d’un geste dit Geste Signal ou Technique conditionnée pour réduire l’effet de l’agent stressant et développer la performance.

L’ensemble des ces techniques ouvrent à une meilleure connaissance de soi-même :

  • Une prise de conscience de la réalité
  • Une prise de conscience de ses valeurs
  • La conquête de sa liberté de pensée et d’agir
  • Vivre  avec objectivité, responsabilité et dignité
  • Découvrir l’équilibre intérieur psychique et physique
  • Être maître de soi

A l’ensemble de ces techniques classiques de sophrologie s’ajoutent des techniques spécifiques développées dans différents domaines telles :

La pédagogie avec la sophro-pédagogie ludique qui associe la sophrologie à la pédagogie scolaire et aux jeux,

Le sport avec les techniques de sophro-sport et mouvement qui associe la sophrologie associée à la gestuelle, aux mouvements du corps dans le sport et à la performance mentale,

Les techniques vocales et théâtrales avec la technique de sophrocoaching vocal® méthode originale conçue à partir des techniques sophrologiques et du coaching vocal.

La sophrologie travaille sur la conscience humaine, cela veut dire qu’elle développe et renforce les capacités sensorielles et intellectuelles mais aussi la créativité, la liberté de penser.

On peut dire que pratiquer la sophrologie, c’est vivre libre et maître de soi.

La Sophrologie est une méthode complexe qui utilise plusieurs outils comme porte d’entrée aux techniques purement sophrologiques :

  • oLa relaxation, utilisée pour agir sur le relâchement neuro-musculaire (c’est-à-dire la détente physique et psychique).
  • oLa méditation de pleine conscience, intégrée aux techniques sophrologiques. Elle va développer la concentration, la connaissance et la prise de conscience de soi, améliorer l’équilibre physique et psychique… La méditation est un outil utilisé dans les techniques sophrologiques pour renforcer ce que l’on vit des phénomènes.
  • oLa respiration diaphragmatique, intégrée dans les techniques sophrologiques. Elle régule et améliore le fonctionnement des organes vitaux et des hormones de stress. Vivre avec une bonne respiration est source de bonne santé et d’équilibre vital. Cette acquisition est indispensable mais pas assez répandue chez les professionnels. Cette respiration est enseignée aussi dans les arts du théâtre et du chant.
  • oLa rencontre intérieure avec ses cinq sens. Les cinq sens sont notre « lieu de rapport au monde », ce qui nous permet de vivre, d’interagir dans notre quotidien et notre vie sociale. Lorsqu’ils sont renforcés et affinés dans les techniques sophrologiques, ils contribuent au développement de l’intelligence, de la mémoire, de l’imagination, de la vivacité d’esprit, de la connaissance de soi et du monde.
  • oLa visualisation, incorporée aux autres techniques. Elle est un outil délicat et ne peut être utilisée seule, auquel cas, elle serait inefficace, semblable à la rêverie et la passivité intellectuelle. Utilisée dans les techniques de sophrologie, elle permet de développer la concentration, la mémorisation, la connaissance de soi-même, l’équilibre intérieur.
  • oLe « biofeedback » en cohérence cardiaque associée aux techniques sophrologiques. La cohérence cardiaque par l’utilisation d’une respiration guidée permet d’améliorer les capacités d’autorégulation et d’adaptation de l’organisme. La pratique de ces deux méthodes scientifiques est bénéfique pour la santé générale et plus particulièrement dans la gestion du tonus, du stress et de l’anxiété.

by Brigitte NOBLE, W&SConsulting

http://www.copyrightfrance.com/phtml/copyright.php