La sophrologie et ses apports

La sophrologie est une méthode scientifique et psycho-corporelle à vocation sociale, thérapeutique, pédagogique. La sophrologie est aussi appelée école de la conscience.

Le fondement de la sophrologie est médical et scientifique. Créée en 1960 par le professeur Alfonso Caycédo, médecin neuropsychiatre, la sophrologie s’est développée autour d’un pôle de médecins en Europe et en Amérique, avec qui, il partagea ses recherches et ses études. Dès les années 70 la sophrologie s’étend aux sciences humaines, au sport de compétition, puis à la pédagogie et plus récemment à l’entreprise.

La sophrologie est aussi intitulée école de la conscience, parce qu’elle permet d’ouvrir son champ de conscience à la réalité de sa vie, c’est-à-dire qu’elle permet de :

  • Développer sa connaissance de soi-même
  • Etre conscient de toutes ses capacités, ses potentiels,
  • Oser vivre sa vie et non plus la rêver
  • Trouver l’équilibre, la sérénité, l’épanouissement
  • Etre heureux

La sophrologie se développe au rythme des découvertes et des recherches scientifiques et médicales. On peut citer, pour exemple, les maladies neuro-cognitives, comme la Sclérose en plaques, la maladie de Parkinson pour lesquelles l’adaptation des techniques intra-sophroniques apporte un soulagement aux personnes et renforce leur confiance.

Elle permet de déterminer trois champs d’action de la pratique de la sophrologie :

  • En premier lieu, la Sophrologie apporte un apaisement, puis une libération. Libération des soucis, des inquiétudes, du temps perdu à chercher des solutions loin de soi, alors que le bonheur est à portée de main.
  • En second lieu, la sophrologie apporte une meilleure connaissance de soi-même au niveau corporel et mental. On se rappellera l’injonction socratique « Connais-toi toi-même ;.. » qui depuis plus de 2500 ans guide la quête du sens de notre humanité.
  • En troisième lieu, la sophrologie apporte un bien-être intérieur, un équilibre physique et psychique stable et sain.

La Sophrologie, d’après son étymologie, est donc la science de la conscience en harmonie. Elle est ainsi l’art de mieux-vivre, d’être en accord avec soi-même, une re-découverte, une re-connaissance à soi-même. by Brigitte NOBLE, W&SConsulting

http://www.copyrightfrance.com/phtml/copyright.php